27 août 2014

Une trousse pour nos bambins , c'est le défi n°236 des Serial crocheteuses !

Isabelle Kessedjian  propose aux serial crocheteuses un défi très opportun :
 
" Nous avons déjà fait ce sujet, mais le retour à l'école se rapproche à grands pas,
je vous propose cette semaine de refaire une trousse pour la rentrée de nos bambins."
Et des trousses , on en a jamais assez !
Alors pour ma " bambina" Sarah, et à sa demande, elle sera verte !
Du coup , j'ai choisi une doublure rose dans une chute qui traînait ...
(à la rentrée , on range son atelier n'est-ce-pas ?)

trousse verte, intérieur

et j'ai accroché une petite fleur et une feuille assorties à la tirette ...

Très printanier !.... ( mais comme on a pas eu d'été, on peut rêver ...... )

Maintenant la photo carrée pour le Musée qu' il faut visiter pour admirer les autres créations !

trousse verte, carrée

Mais cette trousse est-elle demandée par l'école de Sarah ?

Voici la liste affichée : (véridique !!!)

20140627_185406

C'est ainsi que je souhaite aux parents, écoliers et professeurs

une rentrée dans la bonne humeur !

 

 

 

 

 

 

 

Posté par annie2mailles à 16:19 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , ,


25 août 2014

25 août 1944 .... 25 août 2014 70 ans ! La libération de Paris : souvenirs de famille

La libération de Paris , quelques trésors personnels :

Vous savez que je suis parisienne , et que j'en suis très fière, issue de trois générations ! 

Mes arrières  grands-parents habitaient à quelques pâtés de maisons les uns des autres, dans le quartier latin. Autre particularité : mes deux grands-pères allaient à l'école ensemble !

Je vous raconte tout ça pour arriver à mon propos: le souvenir de la Libération de Paris , racontée par mes parents , dont l'histoire personnelle se mêle à la grande histoire, puisqu'ils se sont fiancés à cette occasion .

Maman et ses parents habitaient rue Monge, Papa et ses parents rue des écoles ; ils se "fréquentaient" pendant l'occupation allemande .

A l'annonce de la fin des combats à Paris, les cloches de toutes les églises  ont sonné, et le bourdon de Notre Dame a retenti :

C'est un son qui ébranle, qui vous fait vous rappeler toute votre vie que ce moment-là est grave .....

La joie éclate dans les deux familles: chez Maman, rue Monge, on apprend que les alliés vont défiler sous leurs fenêtres, alors , en toute  hâte, on confectionne des drapeaux , français , anglais, américains et soviétiques.

Le tissu est rare, les couleurs sont obtenues par teintures , la croix de Lorraine est en papier collé :

 

drapeau

Et ils arrivent !

2e-division

 

Dans l'autre famille, autant d'émotions , le père et le fils se découvrent résistants, sans en avoir jamais parlé, et ont pris leur part à l'insurrection parisienne dans l'île de la Cité et autour du Boulevard Saint Michel .

Voici le brassard de FFI de mon père :

 

brassard FFI

Je conserve avec fidélité ces souvenirs , qui eurent pour la famille une fin heureuse :

 

maman libérationjpeg

Papa photographie sa fiancée sur les lieux des barricades, les drapeaux sont aux fenêtres !

Et ils posent tous les deux dans leur " Paris Libéré ! "

 

parents à la libération

Mon grand-père prévient ses parents restés en province :

début lettre libération Paris

Pas d'Internet,  pas de blog, pas de téléphone, mais le plaisir d'écrire !

Et pour moi, le plaisir de vous faire partager grâce aux nouvelles technologies ....

 

 

 

 

 

 

Posté par annie2mailles à 23:19 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,