Cette semaine, Jijihook nous propose pour notre journal le genre de la nature morte .

J'ai beaucoup de respect pour de nombreux peintres qui s'y sont exercés depuis l'antiquité , et j'ai toujours plaisir à voir les humbles objets de leur quotidien, la brioche de Chardin, la soupière de Cézanne, les asperges de Manet , et ses reliefs de repas romains en mosaïque, au Louvre ...

A Nature Morte, je préfère le titre anglo-saxon de Still Life , la vie tranquille, qui les désigne (en excluant les Vanités , passionnantes aussi)...

Alors voici, rapidement tracé aux stylo-billes et crayons de couleur Ma Still Life:

 

 

nature morte au chat noir

 

Sur mon bureau, de gauche à droite:

un pavé parisien, un ruban, un tri-courrier,un téléphone mobile, un chargeur de batterie, un réveil, des ciseaux, un mug " Jean-Paul Gaultier"plein de crayons, un mug "Paris" plein de stylos, des ciseaux, une cébille, un carnet de croquis.

Et le chat ?

Et bien , vous connaissez le chaton qui s'aventure dans les huitres du tableau la Raie de Chardin :

60919_405_003

 

C'est bien lui ! Mais pour convenir au défi des SC and More d'Isabelle Kessedjian, je l'ai interprété en noir !

chat noir

Et il s'aventure sur mon bureau, une patte sur le portable...Il évoque pour moi le doux souvenir de Rififi, trop tôt disparu, un chat noir très affectueux et téméraire !

A bientôt !